Comment utiliser un sous-sol pour en faire une pièce de vie

Aménager le sous-sol est un excellent moyen d’optimiser la surface habitable d’une maison. Certes, gagner quelques dizaines voire des centaines de mètres carrés peut être une idée séduisante, mais c’est une étape qui ne peut se faire à l’aveuglette. Que faut-il donc savoir avant d’aménager un sous-sol?

Les conditions nécessaires

Avant même d’envisager  à aménager votre sous-sol, il faut avant tout répondre à quatre questions fondamentales. Devez-vous vous pencher pour pouvoir circuler dans votre sous-sol? Remarquez-vous des traces d’humidité ou de moisissures sur les murs ainsi que sur les poutres ou le plancher? Sentez-vous une odeur de moisi lorsque vous entrez dans le sous-sol? Et enfin, avez-vous remarqué des fissures sur les murs ou dans le parquet? Si vous avez ne serait-ce qu’un oui sur ces quatre questions, il faudra passer par l’avis d’un professionnel pour déterminer si votre projet est faisable ou non.

Le sous-sol et l’humidité

L’humidité est sans aucun doute un des plus grands ennemis des sous-sols. En effet, cette partie de votre maison est rarement, voire jamais, baignée par la lumière. De plus, seuls les murs jouent un barrage entre l’humidité extérieure et votre sous-sol. Pensez à faire appel à un professionnel pour diagnostiquer un éventuel problème d’étanchéité avant d’aménager un sous-sol. La première étape de cette chasse à l’humidité est d’en découvrir la source. Une fois la source identifiée, trouver les solutions qui s’offrent à vous relève des compétences d’un professionnel.

Aménager les pièces de vie

Pour qu’un sous-sol devienne une pièce de vie, l’isolation est un élément crucial, surtout que cela va vous permettre de réduire votre facture énergétique. Pour que votre sous-sol reste sain, pensez à le ventiler. La VMC est la solution la plus adaptée en disposant le bloc moteur dans un coin et camoufler les gaines sous une couche d’isolant ou sous le faux plafond.  Malgré tous ces dispositifs, un bon chauffage se doit d’exister dans une pièce de vie digne de ce nom. Si le système de chauffage du reste de la maison est assez puissant pour assurer les combles, un simple prolongement suffit. Mais si ce n’est pas le cas, vous pouvez créer un système à part avec un plancher chauffant et une pompe à chaleur.

Outre les détails techniques, pour que la pièce de vie à venir soit saine, il faut qu’elle soit bien illuminée et aérée. La première chose à faire est de créer de nouvelles ouvertures, là où il est envisageable de le faire. Il faut que chaque ouverture soit adaptée à l’espace qui lui est réservée. N’hésitez donc pas à faire dans le sur-mesure. Dans le cas d’un sous-sol entièrement enterré, le puit de lumière est la solution la plus évidente. En plus d’être esthétique, il permet de bénéficier de la lumière naturelle du matin au soir.

Attention ! Puisqu’il s’agit d’un changement de destination, il est impératif de faire une déclaration préalable de travaux. Mais si la surface dépasse les 20m², l’obtention d’un permis de construire est impératif et ce, même si vous ne touchez pas à l’aspect extérieur de votre maison.

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.