Agrandir sa maison grâce à l’aménagement des combles

Votre famille s’agrandit, vous avez ainsi besoin d’une grande maison pour que chacun puisse avoir plus d’intimité et afin que vos enfants disposent d’un vaste endroit pour jouer. Plutôt que de déménager, pensez à agrandir votre logement. La meilleure solution est l’aménagement de vos combles, car les travaux ne sont pas trop lourds. Il reste également le seul choix qui s’offre à vous s’il vous est impossible de réaliser une extension sur votre maison.

Vos combles sont-ils habitables ou bien sont-ils perdus ?

Avant d’entreprendre vos travaux d’aménagement, vérifiez si vos combles sont habitables ou non. Pour le savoir, sachez que l’agencement de la charpente doit vous permettre d’évoluer librement dans votre espace. Celui-ci doit en outre avoir une hauteur de plafond de 1,80 m au moins afin que vous puissiez y créer une pièce de vie ou une chambre. Si ces conditions ne sont pas remplies alors vous disposez de combles perdus. Il vous est toutefois possible de transformer vos combles perdus en combles habitables en corrigeant la configuration de votre charpente.

Les dispositions légales qui encadrent l’aménagement des combles

Quelques démarches administratives doivent être réalisées avant les travaux. Il vous faut notamment un permis de construire si vous prévoyez créer une surface de plancher supérieure à 40m², dans le cas contraire une simple déclaration préalable de travaux suffit. Enfin, si cette superficie est supérieure à 150 m², outre le permis de construire, vous devrez aussi faire appel à un architecte.

Quels sont les travaux à prévoir ?

Vos travaux porteront essentiellement sur les cloisons, le plancher et les fenêtres.
Pour délimiter l’espace, optez pour des cloisons sèches qui sont faciles à poser. Les plaques de plâtre cartonnées ou des carreaux de plâtre feront très bien l’affaire.
Le choix du plancher se fera en fonction de l’état du sol existant : s’il est solide, vous pourrez le recouvrir avec tout type de revêtement. S’il ne l’est pas, vous devrez le renforcer avec une dalle sèche très légère.
Par ailleurs, il est essentiel de prévoir des ouvertures sur la toiture ou sur les murs. Vous avez le choix entre les lucarnes, les fenêtres de toit ou les fenêtres sur les murs pour laisser circuler l’air et pour que la lumière naturelle inonde votre pièce.
Enfin, vous pouvez aussi aménager une salle de bain dans vos combles à la condition que l’endroit soit bien aéré et que le sol soit bien solide.

L’isolation des combles, capitale pour éviter les déperditions d’énergie

Il est primordial d’isoler correctement les combles pour les rendre habitables, mais aussi pour éviter les déperditions thermiques. 30 % des pertes de chaleur d’une maison s’effectuent en effet par le toit.
On distingue 2 types de pose d’isolation à savoir l’isolation intérieure (contre les murs) et l’isolation extérieure (entre le plafond et le toit). Si vous optez pour l’isolation intérieure, notez que les plaques d’isolant réduiront la surface habitable de votre nouvel espace. L’isolation extérieure quant à elle vous permet d’optimiser la performance énergétique de votre logement tout en préservant l’esthétique de votre charpente. Il n’y a pas de risque non plus que la surface de votre pièce soit réduite par l’isolant.
En matière d’isolant, vous avez le choix entre les modèles à base minérale comme la laine de verre ou la laine de roche, l’isolant naturel à base de chanvre, de laine de cellulose, de lin ou de coton ainsi que l’isolant synthétique comme le polystyrène ou le polyuréthane.

Pour conclure, une fois aménagés, vos combles se transformeront en un bel espace cosy et cocooning. Vous avez ainsi réussi à agrandir votre maison et par la même occasion vous avez optimisé son confort en isolant le toit. Vous réduirez également votre note de chauffage en mettant fin aux déperditions calorifiques de votre logement.

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.